FABLE — QUINTET V.2.

« La musique est l'âme de l'esprit »
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 STORY. FABLE

Aller en bas 
AuteurMessage
Nakamura Daisuke
Le VIRTUOSE — ♠
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 18/02/2010

MUSICALEMENT
INSTRUMENT JOUÉ: Piano
LIENS:
QUÊTES REMPORTÉES: 0

MessageSujet: STORY. FABLE   Sam 24 Juil - 18:41

L'histoire va être réécrite pour plus de compréhension, et avec davantage de détail !
Merci =)




Fable, c'est plus qu'un lieu. C'est un art.
Pourquoi, et comment... Selon un homme.
    1847.
    « Je suis un être hors du commun. Je ne connais ni l'espoir, ni l'envie, ni leurs opposés. Je ne désire que la solitude. Le reste m'importe peu. Je ne vis pas au même rythme qu'une simple humain. Je ne vis pas dans le mensonge. Le rêve et la réalité ne font qu'un. Pourtant, ce merveilleux mêlé de fantastique, seul un être en marge tel que moi peut le connaître. Pour un simple humain, ce n'est qu'une facétie.
    Je subis sans broncher le temps qui passe. Il m'apporte la paix intérieure, puisque c'est le seul qui vient me rendre visite. Il se tait. Il se contente d'écouter.
    Il a compris.
    Je ne peux ressentir une émotion que par le biais d'un son. D'une musique. Lorsque mes doigts filasses effleurent une corde, c'est ma mélancolie qui s'envole. Lorsque j'appuie sur la touche d'un piano, mon coeur s'emballe. Lorsque résonne le sifflement étourdi d'une flûte, mes sens sont en déroute. Je ne puis vivre sans cela. Je mourrais de ma passion, de mon attachement à ces instruments qui partagent mon âme.
    De cette musique, qui sait si bien faire couler les larmes. Qui sait si bien attrister le temps... »

    ...
    La Forêt de Gûwa a toujours été un endroit mystérieux, hors normes. Elle entoure la propriété de l'énorme Manoir Fable, appartenant à la famille Nakamura depuis de nombreuses générations. Il n'est pas rare, lorsqu'on s'y promène, de percevoir la douce musique d'un violon, ou d'un piano. D'où vient-elle ? Des arbres, peut-être. Du vent qui se faufile entre les fleurs et l'herbe en profusion.

    1927 — Nakamura Tsukasa

    « La première fois que ses pas ont foulé la surface terreuse, ses sens ont secoué son corps jusqu'à le faire tomber. La musique oppressante qui lui parvenait aux oreilles l'a figé durant des heures. Il respirait l'air aride et sombre que la forêt lui envoyait. Peu à peu, il s'y est habitué, il a appris à ne plus lutter. Il a accepté de s'ouvrir à cette forêt, et à son atmosphère si particulière. Alors, ses forces lui ont été rendues et le son délicat de la harpe l'a ramené jusque chez lui. »

    ...
    Cette passion musicale ne l'a plus lâché. Il a compris qu'il avait un don, et que l'avoir rejeté ne l'avait mené nulle part. En effleurant les cordes d'un violon, en appuyant sur les touches d'un piano, plus que jamais il s'est senti vivre. Son coeur a ressuscité et ses larmes ont coulé. Il connaissait à présent le sens du mot « sentiment ».
    Plus qu'une forêt, Gûwa est la personnification de la musique ; un monde merveilleux et utopique, que seul un être profond peut apprivoiser. Les Nakamura, grâce à leur lien fort et leur personnalité merveilleuse, font partie de ces êtres hors du commun. Des années, et des années encore, ils se succèdent à la recherche de leurs semblables, disséminés un peu partout dans le Japon, nouveau-né ou encore à l'état d'idée.

    « Fable » est le nom de la composition écrite par Nakamura Tsukasa et qui s'est transmise à ses descendants. L'établissement musical a pris ce nom, en référence à cette musique. Mais pas seulement, aussi en hommage à tous ces êtres uniques, qui semblent venir d'un conte et de l'irréel. Leur histoire est une fable et un rêve, qui ne peut qu'être joué ou chanté. Ils sont un symbole.

    Bienvenue à Fable, chers amis. Soyez convaincus de votre talent. Soyez forts, sachez résister à ce qu'on appelle « normalité », ou votre don sera perdu, et votre personnalité aussi.
    La pitié ne fait pas parti des méthodes. La rigueur, le travail et la volonté seront vos seuls moyens pour effleurer la perfection. Soyez... imperturbable.

    « Je cours et je me perds. Mais bientôt, la lumière éclairera l'obscurité dans laquelle je me suis plongé. »


FABLE ; QUINTET . Rebirth in the starlight of your heart ...

Mais... Rien n'est normal. Qui a dit que la vie était basée sur la logique ?
Ce qui outrepasse les limites que ce monde s'est imposée, c'est...


LE PRINCE WALTZ !

    Ce n’est autre que le Roi, le Prince, le dirigeant, enfin bref, le chef suprême. Il gouverne le monde parallèle, « Diadem ». Sa lignée possède des dons majeurs tel que la magie. La magie, combinée au sang royal, permet une certaine jeunesse et une beauté exemplaire jusqu’à la mort.

    Combattant de bonne nature, maniant la lame avec excellence, il fait l’admiration de ses sujets. Il est également reconnu comme mélomane averti, virtuose de la musique et de la danse. Mais, bien entendu, comme tout le monde, il a de nombreux ennemis... Qui ne lui facilitent pas la tache. Waltz ne dispose pas d’une incroyable gentillesse, il possède un caractère bien trempé qui suscite parfois la polémique. Il fait des jaloux, des envieux.
    Le Prince Waltz a des secrets. Mais un, surtout, presque terrible. Toute sa vie, il a été un homme célibataire, sans intérêt pour les choses de l’amour. Jusqu’au jour où, au détour d’une promenade dans le pays, il a rencontré l’étrange Faust VII. Son profil irradiait l’obscurité, ses longs cheveux de jais étincelaient, ses yeux vert émeraude brillaient. Habillé tout de noir, une longue épée fine à la main, il disait parcourir le monde. Comme ça.

    Cette rencontre marqua un tournant décisif dans la vie de Waltz. Jamais de sa vie il ne connut un sentiment aussi fort pour une personne. Les sens et la magie se confondant, le plus incroyable des phénomènes se produisit. Waltz donna naissance à cinq fils. Les siens. Ceux de Faust. Ils étaient, les uns après les autres, les plus beaux cadeaux qu’il eut jamais reçu.
    Malheureusement, dès la naissance de l’aîné, Baroque, Waltz se rendit compte du danger. Alors, par tous les moyens possibles, il tenta de trouver une protection assez forte. Grâce à la magie, il trouva. « Waltz laissa tomber une goutte de son sang sur la pierre froide. La tête dessinée dans la roche s’inclina, et il put passer. Il serrait contre lui un enchevêtrement de couvertures. Devant lui, se dressa un spectacle magnifique. Des volutes couleur perle entouraient un cadre, qui représentait un paysage... vivant. Un autre monde ! ».

    Waltz se demandait, à chaque enfant qu’il mettait au monde, s’il faisait une erreur. Il se donnait corps et âme à Faust VII. Il ne pouvait s’en empêcher. Et même si le visage de son amant n’avait aucune expression, il se doutait que celui-ci ressentait une émotion certaine à chaque naissance. Pourtant, il disparut subitement, un jour. Le dernier enfant n’était même pas né. Waltz désespérait, et cette naissance fut la plus difficile de toutes. Il était seul, sans personne pour l’aider.

    « Pour la cinquième et dernière fois, Waltz se faufila dans le bâtiment. Tout était blanc, les gens habillés de blanc, les murs blancs, les sols blancs. Tout était tellement différent de son chez-lui. Mais quelle importance... C’était son dernier passage ici. Et au fond, il comblait le malheur d’un couple, qui croyait être déjà parent de quatre garçons. Alors que la pauvre femme s’apprêtait à faire une nouvelle fausse couche, comme toutes les autres... Waltz, usant de ses dons, parvint à la salle d’accouchement. Le bébé était presque sorti. Le temps s’arrêta, la lumière emplit la pièce. Il contempla une dernière fois son nouveau-né, avant de disparaître. Le temps était reparti, tout était normal. Mais le bébé vivait une seconde fois sa naissance, pour échappe à un destin terrible. »

    Qu’est devenu Waltz ? Il gouverne toujours. Aussi jeune, fringuant, et beau, malgré le voile de tristesse qui le défigure parfois. Une menace approche.



© Naara . Fable ; Quintet

_________________
    QUINTET : IIIème.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://japanese-fable.forumactif.com
 
STORY. FABLE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maple story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» Tu aimes la boxe ?? Alors va faire le loft story russe.
» Story AG2R

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FABLE — QUINTET V.2. :: s o m e t h i n g . e l s e :: REBIRTH AND LIFE WITH HONOUR-
Sauter vers: